1. Lors des premières transformations, le coopérateur est accompagné d'un technicien lui indiquant le fonctionnement des différents outils de l'atelier.

2. La tenue exigée : bottes, charlotte et tablier (le tout disponible aux JHV )

3. La réservation de l'atelier doit se faire suffisamment à l'avance auprès du secrétariat des JHV.

4. L'utilisation de l'autoclave (avec contre-pression) est réservée aux coopérateurs ayant reçu une habilitation qui consiste en une journée de formation auprès d'un organisme compétent (Florac)

5. Chaque coopérateur met en œuvre ses propres recettes . Les JHV n'apportant que des informations d'ordre général et technique: réglementation, utilisation de la pectine...

6. Les JHV disposent en permanence d'un stock de bouteilles, bocaux, sucres et de pectine .

7. Chaque coopérateur commercialise lui-même ses transformations.